Reportage : Cloud Nine Tour de Kygo


Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Approuvé ? Partage le !

kygo cloud nine tour lotto arena belgique

Cloud Nine Tour : Kygo faisait arrêt en Belgique !

Depuis trois ans, Kygo envahit les ondes radios et les scènes des plus grands festivals. L’artiste a séduit le monde de la musique, auditeurs comme producteurs, avec sa Tropical House mélodique et unique. Alors que son album s’apprête à être commercialiser (le 13 mai), le Dj a déjà entamé une tournée européenne et américaine intitulée Cloud Nine Tour. Le 30 mars, Kygo faisait escale en Belgique, à la Lotto Arena d’Anvers. L’occasion pour MADM d’aller assister à une performance live du phénomène norvégien.

La timetable ayant été dévoilée quelques jours avant le concert, les deux premières parties avaient été révélées : Sonny Alven et Anna Of The North. Le premier, producteur et Dj, est venu faire découvrir ses morceaux orientés Deep/Chill. Un set de 30 min au cours duquel l’artiste a assuré un warm-up de qualité et très mélodique.

Anna of The North, autre phénomène norvégien, a pu présenter son travail. En compagnie d’un batteur et d’un musicien plutôt polyvalent, la jeune femme a plongé les spectateurs dans une ambiance tropicale et paisible. Connue pour son hit « Dreamer », l’artiste est pleine de talent et il ne serait pas étonnant d’entendre sa voix de plus en plus sur les ondes.

Après deux premières parties de qualité, le moment tant attendu est enfin arrivé. Un rideau blanc vient dissimuler la scène principale afin projeter un court-métrage d’animation. Le tout sous un piano jam joué en live par Kygo. Ce-dernier se dévoile enfin au public à la fin de ce mini-film réalisé avec brio.

Quatre écrans géants entourent le producteur norvégien et permettent aux spectateurs d’admirer l’artiste manipulant claviers, synthé et autres instruments. Durant une heure, Kygo nous fait revivre ses premiers remixs. De « Sexual Healing » à « I See Fire », l’artiste rejoue en direct ses mélodies. Une véritable performance live comme on les aime !

Après avoir revécu ses morceaux, Kygo dévoile peu à peu de nouveaux morceaux en les présentant rapidement avant de les jouer. Le rythme s’accélère peu à peu et l’ambiance parmi les spectateurs monte également. Ce sont de véritables exclusivités qu’offre l’artiste à son public et ce-dernier le remercie avec vigueur.

Après une heure et demi de concert, le performeur annonce son dernier morceau. Pas de surprise, il s’agit de « Firestone », devenu hit planétaire. Cependant, Kygo étonne et annonce qu’il jouera deux versions exclusives du titre. Un orchestre vient le rejoindre accompagné de Anna Of The North. Le trio entame alors la track dans une déclinaison acoustique/symphonique. Le piano, les violons, la contrebasse ainsi que la voix de la jeune femme livre une variante du titre unique et totalement inédite.

Sans relâcher l’énergie qu’il vient de procureur à son public, Kygo rejoue directement la version tropicale de Firestone afin de conclure le concert dans une atmosphère presque estivale.
Aucun rappel ne fut demandé par le public, preuve que l’artiste a pleinement comblé ses spectateurs. Kygo a livré une performance live de qualité en rejouant ses morceaux aux claviers. Hormis le peu d’interaction avec la foule, le producteur a séduit l’ensemble des spectateurs belges.

Malgré son jeune âge, le norvégien a prouvé qu’il avait la carrure pour assurer des shows de qualité, tout en préservant son style originel. À 24 ans, Kygo a encore de beaux jours devant lui et son album risque de se classer rapidement dans le top des ventes !