Reportage : Lost Frequencies à l’Ancienne Belgique !


Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Approuvé ? Partage le !

lost frequencies ab1

Un hommage à Jacques Brel, un B2B inattendu avec The Magician, des performances vocales lives et un set explosif, ce premier concert solo de Lost Frequencies fût riche en surprises !

Après avoir annoncé la sortie de « Beautiful Life » (son nouveau titre) et la venue d’un album, l’artiste belge a livré une performance explosive ! Pendant une heure et demie, Lost Frequencies a démontré au public de l’Ancienne Belgique l’étendue de son talent. Le producteur a débuté son show avec un bel hommage à Jacques Brel et son titre « Ne Me Quitte Pas ». Ce-dernier étant une légende en Belgique, le remix de l’artiste se devait d’être de qualité. Pari réussi puisque les spectateurs ont répondu positivement dès les premières secondes du morceau.

Un titre qui servit d’intro au concert de l’artiste. Un long rideau sur lequel était projeté un mini-film dissimulait la scène. En toute fin, la scène fut dévoilée au public lors d’un drop survolté et puissant. Des écrans ainsi que de nombreuses lights, Lost Frequencies avait vu grand pour ce premier concert. Ce moment d’étonnement se clôture ainsi avec cette fameuse phrase « Je suis Belge, j’aime la Belgique » !

Dès lors, les morceaux ainsi que de nombreux mashups s’enchaînent parfaitement. Cependant, le DJ n’hésite pas à inviter sur scène les divers vocalistes qui l’accompagnent sur ses morceaux. De Janieck Devy (Reality) à Lea Rue (Sleep/For the Weak) en passant par Emma Bale (Run), les guests défilent pour le plus grand plaisir du public.

La dernière demi-heure restera mémorable puisque The Magician fut invité à jouer avec Lost Frequencies. Un set B2B surprise, énergique mais surtout de grande qualité. A eux deux, les dj’s ont complètement retourné la salle de concert.

Avec un show réussi et de qualité, le jeune artiste n’a pas hésité à remercier à maintes reprises son public. De plus, de nombreux fans ont eu la chance de discuter et de faire des photos avec la star qui s’est montrée très accessible. Malgré son actuel succès et celui à venir, le producteur reste proche de ses auditeurs !

Avec un concert sold-out, un album à venir, sa propre scène à Tomorrowland et un nouveau hit, que peut-on souhaiter de plus à Lost Frequencies ? Tout simplement de continuer sur cette voie et de représenter la Belgique dans le monde de l’EDM. Merci Felix !

lost frequencies ab