Reportage complet Summerfestival 2014 (Belgique)


Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Approuvé ? Partage le !

summerfestival 2014 mainstage nuit

Summerfestival 2014

Le célèbre festival belge, Summerfestival, ne cesse de prendre de l’ampleur au fil des années. Il se déroule tous les ans dans la célèbre ville d’Anvers à la fin du mois de juin. Cet événement de 2 jours est notamment un des plus appréciés par les fans d’EDM. L’équipe MADM s’y est rendue pour cette édition 2014 et elle vous livre son reportage en exclusivité.

summerfestival_2014_drapeau_futur_heroes

 

Dès l’arrivée en ville, et la découverte du célèbre temps belge très pluvieux, la première difficulté consiste à trouver une place de parking. En effet, aucune indication n’est fournie pour trouver un endroit où laisser son véhicule. La ville reste cependant très bien desservie par les transports en commun. Une fois cette épreuve surmontée, direction le camping pour récupérer le bracelet tant attendu. Pour notre part, nous séjournions dans le camping N° 1 qui se révéla très correct pour passer deux nuits sous la tente. Les organisateurs ont mis à dispositions différents services : sanitaires, douches, restauration, espace barbecue, point de recharge téléphonique et même coiffeur !

 
 

Après l’installation, il faut encore marcher 10 minutes pour arriver au festival (contre 20 pour le camping N° 2). La découverte du lieu de l’événement est un moment magique : grands espaces, verdure, scènes imposantes et colorées, et même un écran géant pour retransmettre la coupe du monde ! L’application mise en place pour l’occasion permet de se repérer très facilement au sein de l’énorme espace. Il faut également noter que les organisateurs ont très bien réagi face à la pluie en distribuant des ponchos gratuitement dès que le temps s’y prêtait. En ce qui concerne le son, l’organisation est irréprochable dans chacune des 8 scènes où les différents styles de musique électronique se mélangent.

summerfestival_2014_Anvers

Pour faire suite à la découverte du lieu et à un tour à la buvette, direction la Main Stage pour le set de Blasterjaxx suivi par celui des chevelus canadiens DVBBS. Le froid fait vite son apparition à la nuit tombée, nous pensons donc pouvoir nous réchauffer avec un bon repas : raté ! La nourriture de très mauvaise qualité se paye le prix fort : 5 € le bout de pain accompagné d’un morceau de viande mi-cuit… Le premier jour se termine avec le set explosif du jeune Martin Garrix accompagné d’un superbe feu d’artifice. Enfin, la sortie du festival et le retour au camping s’effectuent au milieu d’une immense foule où il faut prendre son mal en patience et ne pas être pressé.

Après un réveil pluvieux pour le deuxième jour, il faut aller aux douches du camping pour un brin de toilette (environ 2,50 €). Cependant, les points d’eau restent eux gratuits et illimités afin de pouvoir se brosser les dents ou se débarbouiller. Dès l’arrivée au Summer, le soleil fait enfin son apparition pour le plus grand plaisir des festivaliers !

summerfestival_2014_nicky_romero_protocol_stage

 
 

La programmation de la journée est plus qu’alléchante : Thomas Newson, The Partysquad et Mosimann sur la Redlight District, Arno Cost et Nicky Romero sur la scène Protocol, TV Noise et Kill The Buzz sur la Futur Heroes, sans oublié les pointures Showtek, Bassjackers et Afrojack sur la Pepsi Main Stage. Notre séjour se termine par le set de notre frenchie Quentin Mosimann et la courte interview qu’il nous a accordée en exclusivité. Pour finir, les organisateurs ont mis le paquet sur le feu d’artifice afin de clôturer ce week-end haut en couleur !

 
 

Malgré un temps mitigé pour le premier jour, l’ambiance générale, l’organisation ainsi que les sets de folies ont su combler les attentes des festivaliers venus du monde entier. Pour résumer, le Summerfestival 2014 a tenu toutes ses promesses et il est bien « The best way to start the summer » !

summerfestival_2014_mainstage_love