Reportage I Love Techno 2015 (France)


Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Approuvé ? Partage le !

reportage i love techno 2015

I Love Techno Europe : Montpellier comme nouveau rendez-vous !

Après une édition 2014 annulée au dernier moment laissant plus de 30 000 festivaliers au dépourvu, les organisateurs du plus grand festival indoor d’Europe ont décidé de renouveler l’expérience pour 2015 ! Cette nouvelle édition fut également un tournant majeur pour l’événement I Love Techno, car l’édition belge a fusionné avec l’édition française pour un I Love Techno Europe inédit. L’équipe de MADM s’est donc rendue le samedi 19 décembre à Montpellier afin de vous reporter ce ILT 15 !

Pour cette première soirée sous le blason « Europe », le lieu de rendez-vous était donc toujours le parc des expositions de Montpellier. Situé en fait dans la ville de Pérols, la venue au festival est très aisée, étant donné que le tramway à fleurs de Montpellier agglomération s’arrête à quelques pas du parc des expos. Et pour les plus éloignés, l’aéroport de Montpellier Méditerranée est lui aussi situé à tout juste 5 minutes du rassemblement ! En somme, un lieu très facile d’accès et parfaitement situé dans la périphérie de la capitale héraultaise.

Concernant le line up du festival, les organisateurs ont décidé de convier à quelques noms près les mêmes DJs prévus pour l’édition 2014. Les têtes d’affiches telles que Paul Kalkbrenner, Vitalic, Nina Kraviz, Birdy Nam Nam, Borgore ou encore Tale Of Us ont donc répondu une nouvelle fois présents. Ainsi, la plupart des styles de la musique électronique underground étaient représentés à merveille ! Arrivant pour notre part sur le lieu de l’événement aux alentours de 22 h, on remarque tout de suite que les festivaliers sont venus en masse, après avoir était conforté par là décisions du maire de valider la tenue du rassemblement !

Le tram dessert donc parfaitement le parc des expos et c’est donc des milliers de jeunes qui se pressent vers les nombreuses entrées. L’entrée est vraiment rapide malgré les fouilles de sac afin de prévenir tout risque d’attentat. Les organisateurs avaient d’ailleurs communiqué au préalable sur ces nombreuses mesures dans le cadre du plan anti terrorisme.

reportage i love techno 2015 paul kalkbrenner

Après être entré encore faut-il se repérer étant donné l’espace imposant ! Nous traversons le couloir menant à la chill room, dans laquelle les DJs de party fun ont élu domicile pour la soirée, pour tomber ensuite face au panneau indiquant l’emplacement des 3 scènes : la red, green et blue. Il est donc ensuite temps d’aller voir le boss Paul Ka mettre le feu à la Red où tous les festivaliers se pressent ! Malgré un set composé de grands classiques, le DJ allemand a présenté également quelques exclues tirées de son nouvel album. Une heure et demie de grande qualité donc comme à son habitude !

Petit retour dans la chill room afin de se désaltérer et de découvrir un peu plus le lieu. Passage donc au bar où la bière n’est vraiment pas donnée : 4 € la 25 cl. Avec une consigne de 1 €, on a droit à un verre à l’effigie du festival de… 2014 ! Eh oui, les verres n’ont pas été utilisés et c’est donc normal de ne pas les avoir jetés pour changer une petite année au final. Un grand panneau est également mis en avant dans cette pièce assez calme, il sensibilise sur tous les dangers connus dans ce genre de festival comme la drogue ou l’effet du volume sonore sur l’audition.

De plus, les barmans et barmaids mettent souvent à disposition sur le bar des préservatifs et bouchons d’oreille et c’est une très bonne idée pour la prévention ! Concernant la prévention d’ailleurs, la salle accueille également des associations ou encore un stand de photo pour immortaliser votre soirée.

reportage i love techno 2015 borgore

Après avoir fait le tour, on se dirige vers la blue room où le boss Borgore se prépare ! À son arrivée il explose tout en moins de temps qu’il faut pour le dire. Le DJ israélien propose un set alternant grosse electro à de la Trap dynamique sans aucun temps mort. La foule est littéralement hystérique et Borgore ne se prise pas de continuer à mettre le feu !

Petit tour sur la Green room où se produit le trio français des Birdy Nam Nam ! Concernant les scènes celles-ci se valent en terme de déço assez sobre et la puissance et la qualité sonore c’est du top niveau ! Les jeux de lumière sont également très bien maîtrisés et apporte toujours un certain plus en live. À la fin du set des Birdy Nam Nam, il faut donc attendre initialement 15 minutes avant le prochain artiste et c’est d’ailleurs la seule scène avec un tel écart avant et après le set des trois frenchies. Retour donc sur la red pour apercevoir Len Faki qui délivre un des meilleurs sets de la soirée avec une énergie débordante et les spectateurs en redemande !

Enfin, on se rend sur la Green pour accueillir le pionnier de la musique techno à savoir Vitalic ! Le DJ français répond une nouvelle fois présent avec un set dynamique pendant lequel il propose ses fameux titres et remix !

Après donc une soirée riche et plaisante pour cet I Love Techno Europe, il est pour nous temps de rentrer sur les alentours de Montpellier ! À noter que la sécurité est très présente et aucun gros débordement ne nous a été signalé. Espérons que l’année prochaine se passe tout aussi bien ! 😉

reportage i love techno 2015 vitalic