Interview Arias


Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Approuvé ? Partage le !

interview-arias

Comme nous vous l’annoncions, voici la première interview réalisée durant l’Electrobeach 2015 ! Notre équipe a eu la chance de rencontrer le producteur français Arias afin d’aborder avec lui quelques points concernant sa carrière actuelle comme sa collaboration avec les Third Party ou un mystérieux remix d' »On My Way ». Révélations garanties !

Interview Arias

Salut Arias, merci de nous accorder quelques minutes. Tout d’abord, pourrais-tu nous faire une petite présentation de toi pour les personnes qui ne te connaissent pas encore ?

J’ai commencé la musique en 2005. J’ai rencontré Arno Cost en 2006 sur le forum de Garraud et de là, on a fait une collab ensemble qui s’appelle « Magenta » et qui fut un hit à l’époque. Suite à ce morceau, on s’est mis à tourner entre 2006 et 2007. Jusqu’en 2012 j’ai tourné un peu partout en tant que DJ comme au Pacha Ibiza. Fin 2012 j’ai monté mon label, et à l’heure actuelle, je continue de sortir des morceaux sur, Ultra, Protocol, et Size bientôt.

C’est la première fois pour toi à l’EMF, comment s’est passé ton set ?

J’ai été déplacé au niveau des horaires donc j’ai été reculé puis avancé. J’avais un peu peur au niveau du monde, mais en réalité ça s’est super bien passé, les gens étaient très réactifs. C’était vraiment mortel, j’ai pu me faire plaisir et jouer ce que je voulais, ce qui n’est pas donné dans tous les clubs du monde ni les festivals. Je suis vraiment content, c’était le pied !

Tu es assez discret concernant tes dates en live, pourrais-tu nous donner quelques infos sur tes prochaines apparitions ?

Il y’a plusieurs soirées qui s’organisent sur paris à la rentrée, également une date sur Bordeaux, mais pour cet été c’est le Brésil !

Après « Magenta », tu es revenu en février dernier pour une nouvelle collab en compagnie d’Arno Cost : “At Night” disponible en Free. Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur cette track ?

À la base c’était un morceau qu’on avait fait avec Arno. Il avait démarré une idée, il me l’a envoyée et je lui ai dit : « c’est mortel, j’ai une mélodie à poser dessus », et naturellement on a travaillé dessus ensemble et un jour, en essayant des vocaux dessus pour le jouer en live, on est tombé sur celui de « At Night » de Shakedown. A ce moment on se rend compte que le vocal colle parfaitement, et comme il vient d’un « vieux » morceau, même si nous on est plus des jeunes, on s’est dit allez c’est un petit clin d’oeil. On a envoyé ça à Protocol, Nicky Romero, ils ont aimé et ils ont décidé de la mettre sur leur sampler pour Miami. Presque tout le monde l’a joué, ça à bien fonctionné donc c’est vraiment cool, merci à Protocol.

Tu as partagé récemment un bout d’un remix de « On My Way » produit par Axwell^Ingrosso. Le style de ce dernier semble beaucoup plus électro. Peut-on se préparer à l’écouter très prochainement ?

Concernant ce remix il sera disponible d’ici 1 semaine ou 2, il sera disponible en free. Je l’ai testé la première fois à l’EMF et à vrai dire ça a un peu tout déchiré !

Tu as aussi créé ton label Olympia Reccord, ça a sûrement changé pas mal de choses dans ta carrière professionnelle. Qu’est-ce qui est prévu concernant ce projet ?

Il y a normalement un nouvel artiste qui va arriver sur le label. Ensuite, rien n’est sur, mais Olympia Records va peut-être être repris en gestion par un gros label hollandais. Je ne peux pas trop en dire plus, car rien n’est fait pour le moment, mais c’est en bonne voie.

Enfin, tu as collaboré avec Third Party, le titre a même était joué par Steve Angello lors du Tomorrowland Brésil. Comment s’est passée cette collaboration avec le duo londonien ? La date de sortie est elle toujours secrète ?

Ce morceau je l’ai commencé il y a 2 ans et il trainait sur mon disque dur. J’ai rouvert la session et je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose, car le track était bon. À l’époque j’étais en contact avec Dan Carter qui bossait sur Beatport, et il nous a proposé de faire écouter le morceau à Third Party. Ils ont adoré et ils ont voulu bosser avec moi sur le morceau. Pour moi la musique, c’est du partage donc j’ai été super emballé ! Ils ont bossé sur le morceau, ça a un peu traîné pendant 1 an et demi, car ils ont levé le pied et se sont mis en studio, je crois. Là ils ont relancé leur label avec des nouveaux morceaux et notre collab devrait sortir sur Size en septembre.

Merci beaucoup Arias de nous avoir accordé cette interview, et merci pour ton accueil ! Bonne chance pour la suite et à la prochaine.