Reportage Fun Radio Ibiza Expérience 2017


Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Approuvé ? Partage le !

ibiza experience

Après une édition 2016 réussie, l’IBIZA Expérience à l’AccordHotel Arena rempile pour une nouvelle édition. Comme l’an passé, des sets de 30 minutes ont rythmé la soirée, permettant ainsi de retrouver de nombreux DJs sur 3h30.

Reportage Fun Radio Ibiza Expérience 2017

L’an passé, le line Up de la soirée été complètement dingue : Axwell Λ Ingrosso, Martin Garrix … La barre était déjà très haute et on peut dire que nous n’étions pas déçu pour cette année : Afrojack, Hardwell ou même W&W. Nous attendions donc cette soirée avec impatience car il est vrai que voir ces artistes en plein Paris est bien rare. Ce partenariat entre Fun Radio et l’Ushuaïa d’Ibiza nous livre ainsi sur le papier l’une des meilleures soirées parisienne de l’année.

Nous arrivons vers 19h aux abords de l’arène où la fosse est déjà bien remplie. La première partie fait bien le travail et vers 19h40 nous retrouvons les DJs résidents de Fun Radio (dont Mareva Carter). 20 minutes de pure kiffe mêlant différent titres du moment mais aussi des morceau d’anthologie comme nous pouvons vous en proposer dans la rubrique « À l’ancienne ». Le trio réalise un joli show intitulé Haribo Mix où l’on découvre la scène pour la première fois. Décevant l’an passé, le full screen de l’AccordHotel Arena fonctionne parfaitement bien et c’est réellement bien pensé.

Il est 20h et le premier Dj entre en piste, il s’agit de Sam Feldt. Le néerlandais lance parfaitement cette soirée et le public réagit immédiatement. Les cuivres qui l’accompagne permettent au spectacle d’être meilleur encore. Suite à Sam Feldt, arrive Robin Schulz.

Les 2 Djs ayant le même registre il est facile de comparer les 2 styles. Malheureusement nous retrouvons le même constat que lors de l’Amsterdam Music Festival : le style est rigoureusement identique mais l’absence des cuivres lors du set de Robin Schulz fait diminuer le rythme. Dommage d’avoir cet enchaînement, Sam Feldt seul aurait suffit. 

ibiza experience

Après ce petit moment de flottement arrivent les jumelles australiennes. Les Nervo nous sortent le grand jeux et les parisiens répondent présent à toute cette énergie positive. Leur nouveau set beaucoup plus percutant fonctionne vraiment bien. Galvanisée, la fosse voit ainsi arriver l’autre duo de la soirée : W&W. L’ambiance monte ainsi encore d’un cran et le duo explosif nous livre un set extrêmement bien construit.

Il ne reste malheureusement plus que 2 DJs mais quel final : Afrojack et Hardwell. On commence ainsi avec Afrojack qui sort certainement le meilleur set de la soirée. Tout y passe et on termine même sur une petite note hardstyle, du bonheur à l’état pur. On se rend compte que depuis une grosse année Afrojack prend réellement son envol et s’épanouit et c’est tant mieux. Son classement au Top 100 Djmag en est d’ailleurs le meilleur indicateur. 

Pour clore cette soirée c’est Hardwell qui entre dans l’arène. Malheureusement un peu en deçà de son niveau habituel, son set est surtout mis à mal par l’excellente prestation d’Afrojack. La clôture du show est pourtant bien vécue par le public.

Après le test de l’an dernier, Fun Radio et l’Ushuaïa Ibiza confirment le succès de cet événement. Des transitions plus courtes et une soirée plus longue sont les seuls points d’amélioration. Quoi qu’il en soit nous nous sommes réellement régalé et c’est un bonheur total de passer des soirées comme celles-ci à Paris !

Retrouvez le reportage de l’Ibiza Experience 2016 par ici

Retrouvez des photos/vidéos supplémentaires sur notre page Facebook

ibiza experience