Reportage Soirée Flash Deep 2015 (France)


Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Approuvé ? Partage le !

reportage-flash-deep-2015-toulouse Flash Deep : la tournée française événement !

​Samedi 7 novembre la tournée du moment réunissant la crème de la scène deep house française posait ses valises à Toulouse ! En effet, après avoir enflammé le Zénith de Limoges le jeudi soir c’était donc au Zénith de Toulouse que la tournée Flash Deep a débarqué. L’équipe MADM n’a pas manqué cet événement et voici un aperçu de ce que nous avons pu vivre durant cette soirée !

Tout d’abord, il faut noter que plus de 3 500 personnes avaient répondu sur les réseaux sociaux concernant la participation à cette soirée et c’était donc un événement conséquent qui nous attendait ! Avec un début prévu pour 18 h 30, nous arrivons pour notre cas au zénith aux alentours de 19 h et c’est donc une imposante file d’attente qui nous fait face. Avec une capacité de 11 000 personnes, il fallait s’y attendre ! Desservi par le tram et avec un énorme parking, le lieu est parfait pour accueillir du monde et cela s’est bien ressenti.

C’est donc après une légère attente d’environ 30 minutes qu’on accède donc au zénith où l’on fait la découverte du lieu. Ainsi, c’est un bâtiment moderne et très bien entretenu qu’on découvre. À l’entrée est disposé un bar (sur lequel nous reviendrons), une sortie pour le coin fumeur, des toilettes très propres et disponibles et bien sûr les différentes portes pour accéder au hall principal nous font face.

reportage-flash-deep-2015-toulouse-feder-live

On va donc jeter un œil à l’intérieur et l’ambiance est déjà très chaude ! La fosse et les gradins sont remplis et le show fait son effet. On a l’occasion ainsi d’assister au set live du duo français du moment à savoir les Synapson qui nous livre une prestation de haute volée avec une technique hors pair et digne d’un set des C2C ! Dans la foulée nous souhaitons comme beaucoup nous désaltérer avant que le second artiste fasse son apparition.

On va donc en direction du seul bar prévu pour l’occasion et là très mauvaise surprise, il y a file d’attente énorme. Avec seulement 4 tireuses à bières tenues par des jeunes vraisemblablement peu expérimentés dans le service, il faudra près d’une heure pour pouvoir être servis. Et attention, car à 21 h 30 c’est terminé ! L’organisation de la tournée s’est d’ailleurs excusée pour ce désagrément tout en signifiant qu’elle n’avait aucune influence sur ce point-là…

reportage-flash-deep-2015-toulouse-bar

Retour ensuite dans la salle principal pour accueillir le second DJ de la soirée : le jeune producteur FEDER ! Qui mixe lui sur des platines « basiques » et enchaîne les titres house / deep house et n’oublie pas de faire profiter le public de son célèbre titre « Goodbye » repris en masse dans le Zénith ! C’est d’ailleurs l’occasion de noter la très bonne qualité sonore du lieu avec une importante disposition d’enceinte. On a donc eu droit à des basses très importantes et du très bon son durant toute la soirée ! Sur la fin de son set, les Synapson le rejoignent sur scène afin de profiter ensemble et de danser ! Très sympa pour le coup. 😉

reportage-flash-deep-2015-toulouse-the-avener
 

C’est ensuite au tour d’une dès révélations de l’année de prendre place sur la scène. En effet, The Avener arrive pour enflammer encore un peu plus le zénith de Toulouse ! Un jeu de lumière représentant la cover de son album est d’ailleurs mis en place pour sa prestation et c’est très réussi.

 
Avec un set totalement différent d’un DJ classique, Tristan a pu exprimer tout son talent en reprenant par exemple en live certains titres ou en les accompagnant avec son synthétiseur. Du beau boulot ! Reprenant également ses titres phares comme « Don’t Let Myself Go » ou encore « Castle In The Snow », The Avener a comblé tous ses fans présents pour l’occasion !

 

 

 

Enfin, avec une fatigue déjà certaine nous attaquons la dernière prestation de la soirée avec Joris Delacroix. À 28 Ans, le DJ se donne à fond et propose un set un peu plus puissant que ses prédécesseurs pour finir la soirée en beauté ! Le DJ/producteur nous réveille facilement avec des grosses basses et un rythme effréné. Mais il est déjà minuit et demi et nous décidons donc de terminer cette soirée en rentrant à notre hôtel situé à 5 minutes en voiture du Zénith ! Fatigué, mais comblé après ce très bon moment !